Magazine Février – Avril 2022

Magazine l’Affût Février – Avril 2022

Février 2022

Édito

En 2021, le 29 juillet fut le jour où les économies du monde ont dépassé le niveau annuel des ressources renouvelables de la planète. En 1979, le jour de dépassement se situait au 1er novembre. Les principales causes de cette mise en danger de notre planète sont les suivantes : la déforestation, la surpêche, la surexploitation agricole, nos émissions de gaz à effet de serre issues de la combustion d’énergie fossile. En France, le jour du dépassement a eu lieu le 7 mai 2021. Si toute l’humanité adoptait un mode de vie semblable au Français moyen, il faudrait 2,9 planètes pour subvenir à ses besoins. En plus de l’épuisement de nos ressources, ces actions dramatiques d’origine humaine ont pour effet le dérèglement climatique dont le réchauffement qui s’accélère est un des éléments les plus marquants.

Alors que faisons-nous de ces informations ? Continuons-nous à foncer dans le mur sans réagir ? Allons-nous laisser le scenario de Don’t look up se réaliser dans notre « vraie vie » ? Ou allons-nous inventer (et généraliser!) des nouvelles façon de vivre, de consommer, d’habiter, de se déplacer, de créer ?

Plusieurs gestes ou actions pourraient contribuer à faire reculer cette date du dépassement. La démarche la plus efficace consisterait à diviser par deux l’empreinte carbone de l’humanité: à elle seule, cela permettrait de faire reculer le dépassement de 93 jours, soit de trois mois environ. Cela peut paraître à certain·es totalement impossible… Si on ne change pas nos référentiels, c’est effectivement le cas ! Mais si, de façon tout à fait pragmatique et enthousiaste, on appréhende différemment nos modes de vie au quotidien, alors c’est tout à fait possible sans pour autant prôner la thèse de la décroissance telle qu’elle a été théorisée dans le rapport Meadows The Limits to Growth de mars 1972.

Car en effet, depuis 50 ans (soit pile l’âge du rapport! et de votre serviteur…), ne voit-on pas de nombreux acteurs associatifs, publics et privés menant des actions tout à fait probantes pour réduire drastiquement nos émissions carbone ?! Et les secteurs des arts et de la culture ne sont pas en reste! Ils prennent de plus en plus leur part à ce nécessaire effort collectif en pensant différemment la diffusion des spectacles, en construisant les décors avec des matériaux recyclés et recyclables, en modifiant les cahiers des charges des bâtiments à destination culturelle, en réduisant l’usage du plastique, en mettant en place des systèmes de co-voiturage, en prenant le soin de sélectionner des prestataires soucieux des enjeux de la transition socio-écologique…

Ainsi, pour qui veut agir concrètement dans sa mission et dans son organisation pour continuer à vivre dans un monde habitable, il est désormais possible d’avoir accès à toute une série de ressources et de moyens : données objectives, textes et ouvrages de référence, témoignages, expériences modélisables, actes de colloque, serious game, référentiels, certifications, plaidoyer, offres de formation, tutoriels, dispositifs de soutien public, consultants spécialisés… Dans la rubrique Tendances de cet Affût, nous avons donné la parole à 4 acteurs, auteurs d’une publication récente et porteurs d’initiatives tout à fait significatives et inspirantes !

Bonne lecture et encore bonne année 2022!

Thierry Szabo

Directeur, L’A. Agence culturelle Nouvelle-Aquitaine

Politiques publiques

La nouvelle donné départementale

La nouvelle donné départementale

L’actualité culturelle

Lutte contre les violences et le harcèlement sexistes et sexuels

Lutte contre les violences et le harcèlement sexistes et sexuels

Artistes & Cies

Compagnie Jizō

Compagnie Jizō

Scènes & lieux

CDN Théâtre de l'Union

CDN Théâtre de l’Union

Trajectoire

Mon métier : Directrice des affaires culturelles - Christelle Pineau

Mon métier : Directrice des affaires culturelles – Christelle Pineau

Tendances

Pour une culture éco-responsable ?

Pour une culture éco-responsable ?

Du côté de L’A.

Le Forum Entreprendre dans la Culture à Limoges

Le Forum Entreprendre dans la Culture à Limoges

Partager