Tout sur l'A.

< Retour

NOUVELLE-AQUITAINE : LE FESTIVAL ET LE TERRITOIRE

Publié le lundi 17 juillet 2017
Catégorie : Régionale
[Rencontre régionale] A l’occasion du lancement des festivals d’été, la Région avait invité tous les festivals de Nouvelle-Aquitaine à une première réunion d’échange.

Une première occasion pour les organisateurs de festivals de se rencontrer à l’échelle du nouveau territoire.








L’objectif de cette réunion très ouverte était de faire émerger les problématiques communes aux festivals mais aussi d’évoquer les premières pistes de réflexions. La question leur était posée en introduction par France Ruault, directrice de la culture à la Région : « comment faire opération commune sur le grand territoire de la Nouvelle-Aquitaine ? »

Le paysage des manifestations estivales est pour le moins hétérogène. Les grands festivals d’envergure nationale comme Les Francofolies, Garorock ou le Reggae Sun Ska évoluent à une toute autre échelle que la plupart des festivals qui maillent le territoire, jusqu’aux plus petits, la majorité sans doute, portés par une poignée de bénévoles et quelques milliers d’euros de budget. Pour Rafael Estevez, le directeur d’Arte Flamenco à Mont-de-Marsan, « La région a besoin de locomotives et de petits festivals structurants pour les territoires, notamment les territoires ruraux. » Géraldine Buisson  et Thyphaine Guy de Fest’arts, festival international des arts de la rue à Libourne, proposent le mot « infusion, ce n’est peut-être pas joli mais cela dit une permanence artistique sur le territoire d’un festival appuyé sur des structures pour une proposition à l’année. » Pour Rafael Estevez, « on devient structurant lorsqu’on est plus indispensable, quand on a réussi à susciter suffisamment d’envie et de prise en main par le territoire, lorsque le festival a contaminé le territoire. »

Lire la suite :

Pour en savoir + : https:...


Thèmes associés :
< Retour